Le Projet

La Serpentine est une microbrasserie associative et une aventure humaine autour de la bière artisanale.

La Serpentine - La projet

Qu’est ce qu’une Serpentine ?

La Serpentine est le nom des petits cours d’eau cachés de Provence qui serpentent sous les ruelles même en plein été. Une ruelle porte ce nom dans le village de Reillanne, à proximité de l’ancien lavoir. En Haute Provence, en tout temps, l’eau de source coule pour faire une belle bière. C’est aussi une pierre marbrée magnifique des Alpes du Sud et une plante exotique dont on dit qu’elle guérit la fièvre.

Et l’association La Serpentine, quésako ?

Créée en mars 2017, l’association La Serpentine est ouverte à tous ceux qui souhaitent découvrir le brassage amateur et redécouvrir le goût des bières faites par nos soins.

A l’origine, le projet a été impulsé par Mathis et Benoît, un libraire reconverti en brasseur optimiste et un commandant de bord amateur d’IPA. Depuis, l’ensemble de nos missions sont portées par l’énergie de 12 membres du conseil d’administration et plus de 50 bénévoles actifs.

 

Aujourd’hui, l’association travaille sur un véritable projet de territoire.

 

Redynamiser le village de Montjustin

Installée à Montjustin dans une des voûtes de l’ancien château du village, la microbrasserie côtoie le café associatif «l’École Buissonnière», premier lieu à relever le défi de développer l’animation, la vie culturelle et le lien social au cœur du village. Toute l’équipe soutient notre projet, et ce sont également  les premiers à servir La Serpentine au comptoir.

Située au cœur du Parc Naturel Régional du Luberon, la commune d’une quarantaine d’habitants est un petit havre de paix. Véritable refuge d’artiste (le village a accueilli, entre autres, les peintres Serge Fioro, Lucien Jacques, le musicologue et biographe de Jean Giono, Pierre Citron, la poétesse Lucienne Desnoues, le photographe Henri Cartier-Bresson), les projets contribuent à poursuivre cette dynamique créative exceptionnelle.

La microbrasserie co-organise des évènements, tels que les repas accords mets/bières, guinguette au village, tournois sportifs conviviaux. Tous les premiers vendredis du mois, l’École Buissonnière est investie pour les Apéros de la Serpentine. C’est de 18h à 21h, avec dégustation des bières du moment et assiettes de produits locaux.

Bière de Montjustin

Développer la culture de la bière en Haute Provence

Nos brasseurs, Mathis, Benoît et Arthur, créent des recettes atypiques, inspirées de voyages lointains et de dégustations enivrées. Ils développent une véritable culture de l’expérimentation et le respect absolu du vivant. Les recettes proposées parlent d’elles mêmes : des Ales américaines houblonnées, en passant par des recettes belges plus rondes revisitées, des blanches aux inspirations tropicales, et parfois quelques Stouts dignes des grands froids du nord. Elles viennent surprendre et satisfaire des palais habitués aux bières industrielles souvent standardisées.

Nos recettes sont partagées avec le plus grand nombre. Nous n’avons aucun secret industriel, mais plutôt une grosse envie d’alchimie, de rencontre et de découverte. Découvrez nos bières !

 

Implanter une bière locale

Créer une bière locale, c’est travailler sur le développement de matières premières locales pour à la fois élargir les spécificités du terroir dans les arômes de la bière, mais aussi soutenir le tissu économique local.

L’association a créé une houblonnière sur la ferme du GAEC de Montauris , six variétés ont été testées en 2018 avec une première récolte à la clef. Le projet porte sur le développement progressif de celle-ci pour atteindre l’autonomie à terme. A travers l’acquisition de plusieurs variétés de rhizomes grâce à une adhésion à l’association Houblons de France, des micro-houblonnières ont essaimé chez nos adhérents.

Concernant les céréales, des discussions sont en cours avec les autres brasseries régionales, des agriculteurs de céréales et de futurs malteurs. Nous travaillons à relocaliser la culture céréalière et la transformation en malt au niveau local.

 

Faire de l’associatif un modèle de société solidaire

En lien avec les valeurs de l’économie sociale et solidaire, et pour la reconnaissance de chacun des partenaires et collaborateurs, l’association se prépare à se transformer en société coopérative. L’objectif est de pouvoir associer la création d’emploi, le développement d’une activité de production brassicole, la dynamique associative des adhérents et la reconnaissance des producteurs locaux de matières premières. En soi, retranscrire au travers du modèle institutionnel et juridique, l’état d’esprit coopératif du projet de la microbrasserie La Serpentine.

brasserie conviviale